Alliance avec les loups

pour une cohabitation durable entre le loup et l'homme
 Rejoignez-nous sur Facebook !

Lettre au préfet du Var concernant un loup écrasé.


Objet : Loup percuté (confirmation Nice Matin, 10/01/2014) et allégations du préfet du Var.

Préfecture du Var
Monsieur le Préfet du Var Laurent Cayler,
Lettre recommandée avec A.R.

Association Alliance avec les loups

Mairie de Langogne
48 300 Langogne

Objet : loup percuté (confirmation Nice Matin, 10/01/2014)

Monsieur le Préfet,

Concernant le loup mortellement percuté par un véhicule le 4 janvier 2014 sur l’A570 entre Toulon et Hyères, vous avez déclaré à l’AFP : « ça prouve la nécessité de maîtriser la prolifération des loups dans le département, j’y travaille ».

En tant que préfet, fonctionnaire et représentant de l’État vous devriez faire preuve d’une plus grande réserve concernant votre opinion personnelle à l’égard d’un animal protégé et loin de proliférer, à moins que le sens de ce verbe intransitif vous échappe complètement (Proliférer : se multiplier rapidement et excessivement).

Avec moins d’une vingtaine de loup dans votre département, nous sommes loin de la prolifération. Il est inadmissible qu’un fonctionnaire de votre niveau, au service de l’État se permette de stigmatiser encore davantage un prédateur comme canis lupus Italicus, qui fait déjà l’objet de tous les sarcasmes et même de braconnage de la part des plus virulents opposants à sa protection.

Nous sortons à peine d’une sorte de moyen-âge où, il y a encore peu, l’ignorance de la biologie des espèces ne permettait pas de faire la balance entre avantages et inconvénients au seul regard de l’espèce humaine. Cela menait à un jugement expéditif rapporté uniquement au poids des inconvénients rencontrés par les activités humaines, conduisant à trier les espèces en nuisibles insupportables, à détruire pour le bien de l’humanité, et les autres, tolérées ! En réalité la nature ne produit pas de nuisibles.

Le rôle du loup dans la biodiversité est incontestable d'un point de vu scientifique. L'action de canis lupus sur les ripisylves (berges) est très importante : En effet, le loup en obligeant constamment les ongulés à se déplacer sur les ripisylves (les formations végétales de nos bords de cours d'eau) protège nos berges et permet à la fois un développement végétal et d'une faune correspondante (insectes, rongeurs, oiseaux). Cela a de multiples conséquences favorables : l'épuration des eaux au contact des systèmes racinaires et le piégeage des sédiments, l'élimination des nitrates et la fixation des phosphates, un effet brise vent, un jeu d'ombre etc. Son action aussi sur la forêt est tout aussi importante puisque canis lupus évite aux jeunes pouces d’êtres dévorés par les ongulés.

Veuillez croire, Monsieur le préfet du Var, en l’expression de mes sentiments les plus fades.

Le président
M. Atman

Préfet du Var Monsieur Cayler

>> Adhérer à l'association << 

Loup vu ? Loup entendu ?  
nous attendons vos témoignages pour affiner nos bases de données sur la présence du loup
tél. le lundi soir de 16h à 19h :
06.20.07.50.96 

ou via ce formulaire 
 
Camping au Troupeau
venez camper près des troupeaux pour les préserver d'une attaque de loup !
 
Stage de sensibilisation au loup
Participez à un stage de sensibilisation au loup !
 
 
 

Le journal de l'asso 

Page  1 sur 10  > >>

16/04/2018

Cartes de dispersion du loup / France début 2018
21/03/2018

Rétrospective de l’année 2017
 
 
 

Voir le journal complet

 
Nos liens 
© 2013 - Association "Alliance avec les loups" - Mairie de Langogne - Bd Notre Dame - 48 300 Langogne 
- mentions légales -

creation Griff'Informatique